En 2018, nous avons participé à 14 manifestations internationales ; elles furent pour la Fondation l’occasion de mettre son expérience, ses connaissances et son expertise au service de la réflexion sur l’élaboration de politiques publiques et de stratégies d’envergure mondiale.

Nous avons bénéficié d’une forte présence à la Conférence mondiale sur le cacao à Berlin, une manifestation réunissant les principaux acteurs de la filière de production de cacao et de chocolat. Grâce à notre stand, nous avons pu nous présenter, faire découvrir nos programmes et sensibiliser à la question plus large du travail des enfants. Nous avons également organisé une manifestation parallèle sur les Systèmes de Suivi et de Remédiation du Travail des Enfants ; quatre de nos entreprises membres y ont pris part et ont pu discuter de leurs expériences en matière de lutte contre le travail des enfants dans leurs chaînes d’approvisionnement respectives. En outre, nous avons présenté plusieurs exposés sur l’élimination des pires formes de travail des enfants et sur les stratégies visant à faire en sorte que la cacaoculture reste une solution intéressante pour les générations futures de planteurs. Tout au long de l’année écoulée, nous avons également contribué à d’autres conférences mondiales sur le cacao, notamment Chocoa à Amsterdam et CHOCOVISION à Davos.

Nous avons profité de notre participation à différentes manifestations internationales pour plaider en faveur d’une collaboration, d’une action et d’une transparence accrues dans la lutte contre le travail des enfants et pour promouvoir un modèle stratégique combinant prévention au niveau des causes profondes et diligence raisonnable en matière de respect des droits de l’homme. Nous avons notamment pris la parole devant le Forum des Nations Unies sur les entreprises et les droits de l’homme mais aussi lors de la Réunion de partenariat de la Fondation mondiale du cacao, devant le Groupe de coordination des actions de lutte contre le travail des enfants dans la cacaoculture (CLCCG), devant la Plate-forme suisse du cacao durable (à laquelle ICI a adhéré en 2018) et devant le Comité consultatif de l’International Cocoa Organization (ICCO). ICI a également été l’un des orateurs invités à un cycle de conférences organisé à l’Université de Californie à Berkeley ; enfin, à l’occasion du Salon du chocolat artisanal de Londres, nous avons traité de la façon dont les artisans-chocolatiers et les sociétés multinationales pouvaient apprendre les uns des autres.